On connaît l’état d’épuisement émotionnel, physique et mental sous le nom de burnout. Il est principalement lié au travail et a des origines diverses, comme le sentiment de manque de contrôle, le fait de vivre des situations extrêmes ou d’avoir des attentes professionnelles peu claires. Nous vous expliquons comment identifier ce trouble et en quoi consiste son traitement.

 

Le burnout ou syndrome d’épuisement professionnel est un état d’épuisement émotionnel, physique et mental causé par un stress professionnel excessif et prolongé. Il réduit la productivité de ceux qui en souffrent, les faisant se sentir sans énergie ni motivation, et implique une absence de sentiment d’accomplissement et une perte d’identité personnelle.

Depuis près d’un an, le syndrome d’épuisement professionnel est classé dans la 11e révision de la classification internationale des maladies (CIM-11) comme un phénomène professionnel et non comme une maladie. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il est le résultat d’un stress chronique sur le lieu de travail qui n’a pas été correctement contrôlé et se caractérise par :

  • La sensation d’épuisement ou de manque d’énergie.
  • Augmentation de la distance mentale par rapport au travail ou des sentiments de négativité ou de cynisme liés au travail.
  • Efficacité professionnelle réduite.

 

Burnout et stress

Il ne faut pas confondre le syndrome d’épuisement professionnel avec le stress. S’il peut résulter d’un stress constant, ce n’est pas la même chose que de ressentir trop de stress. Les personnes qui souffrent de stress ont le sentiment d’avoir une lourde charge, qui les sollicite trop physiquement et mentalement. Cependant, elles parviennent encore à imaginer que lorsqu’elles auront tout sous contrôle, elles se sentiront mieux.

En revanche, le syndrome d’épuisement professionnel est un état dans lequel une personne se sent vide et mentalement épuisée. Souvent, ceux qui en souffrent sont incapables d’espérer un changement positif.

 

Les causes du burnout

Le syndrome d’épuisement professionnel est principalement lié au travail. Toute personne qui se sent surmenée et sous-estimée peut souffrir de ce trouble. Il peut s’agir d’un employé de bureau ou d’une personne qui se consacre au foyer, à la garde d’enfants et même à un parent âgé.

Ainsi, les facteurs qui peuvent provoquer ce syndrome sont :

  • Manque de contrôle. L’incapacité à influencer les décisions qui affectent le travail (horaires, tâches, charge de travail, manque de ressources).

 

  • Des attentes professionnelles peu claires. Ne pas être clair sur la façon dont vous vous intégrez dans l’organigramme du travail et sur ce que l’on attend de vous.

 

  • Dynamique dysfonctionnelle sur le lieu de travail. Le fait de se sentir harcelé ou continuellement démuni peut contribuer au stress professionnel.
  • Situations extrêmes pendant l’activité. Lorsque le travail est très monotone ou chaotique et qu’une énergie constante est nécessaire pour maintenir la concentration.

 

Mais un emploi stressant ou trop de responsabilités ne sont pas les seules causes de ce type d’épuisement. Il existe d’autres facteurs qui contribuent au syndrome d’épuisement professionnel :

Mode de vie :

  • Déséquilibre entre le travail et la vie privée. Lorsque le travail occupe une grande partie de votre temps et ne laisse aucune place à votre famille et à vos amis.
  • Manque de relations étroites et de soutien.
  • Assumer trop de responsabilités, sans aide suffisante des autres
  • Le manque de sommeil.

 

Traits de personnalité :

  • Tendances perfectionnistes ; rien n’est jamais assez bon.
  • Une vision pessimiste de vous-même et du monde.
  • La nécessité d’avoir le contrôle ; la réticence à déléguer à d’autres.
  • Personnalité très performante.

 

Les symptômes du syndrome d’épuisement professionnel

Certaines situations peuvent indiquer que vous pourriez atteindre un état d’épuisement professionnel :

  • Devenir cynique ou critique au travail.
  • Avoir de sérieuses difficultés à se rendre au travail et à commencer la journée.
  • Devenir irritable ou impatient avec les collègues, les patrons ou les clients.
  • Sentiment de manque d’énergie pour être constamment productif.
  • Avoir des difficultés à se concentrer.
  • Ne pas ressentir de satisfaction lorsque l’on atteint un objectif.
  • Sentiment de désillusion face au travail.
  • Consommer des aliments, des drogues ou de l’alcool pour se sentir mieux ou ne plus rien ressentir.
  • Changer les habitudes de sommeil.
  • S’inquiéter de maux de tête inexpliqués, de problèmes d’estomac ou d’intestin, ou d’autres plaintes physiques.

L’un de ces symptômes peut indiquer que vous êtes atteint du syndrome d’épuisement professionnel. Dans ce cas, les experts soulignent qu’il est nécessaire de parler à un médecin ou à un professionnel de la santé mentale, car ces symptômes peuvent être liés à des problèmes de santé tels que la dépression.

 

Le traitement du syndrome d’épuisement professionnel

Pour lutter contre le burnout, il est essentiel d’être attentif aux signes, de chercher du soutien, d’apprendre à gérer le stress et à résister en prenant soin de sa santé physique et émotionnelle.

En outre, il existe d’autres types de mesures :

  • Évaluer les options. Discuter des préoccupations spécifiques au travail dans le but de modifier les attentes ou de trouver des solutions.
  • Chercher du soutien. Communiquer avec ses collègues, ses amis ou ses proches. Le soutien et la collaboration peuvent vous aider à faire face à la situation.
  • Essayer une activité relaxante. Explorer les programmes qui peuvent aider à gérer le stress, comme le yoga, la méditation ou le tai-chi.
  • Faire de l’exercice. Il peut vous aider à mieux gérer votre stress. Il peut également faire en sorte que l’esprit se déconnecte du travail.
  • Dormir. Le sommeil rétablit le bien-être et contribue à protéger la santé.
  • Rechercher la pleine présence. Il s’agit de se concentrer sur le flux de votre respiration et d’être intensément conscient de ce que vous percevez à un moment donné, sans interprétation ni jugement.

Si vous vous sentez physiquement et mentalement épuisé par le travail, n’hésitez pas à demander une aide et un soutien professionnel. Ils vous proposeront des solutions qui vous permettront de faire face et de surmonter au mieux votre situation.

 

Sources :