Le tapeo est une coutume très en vogue en Espagne et bien connue à l’extérieur. L’offre est très large. Nous vous invitons à préparer de délicieuses tapas chez vous et à les déguster sans négliger votre ligne. C’est beaucoup plus facile que vous ne l’imaginez si vous suivez ces directives simples.

 

 

 

Les tapas, ces petites bouchées que l’on mange avec les doigts, sont synonymes de l’été. Toutefois, trop souvent nous utilisons le beau temps et les vacances comme excuse pour faire des choix alimentaires malsains.

 

Cette période de l’année nous apporte également des aliments frais de saison qui sont très nutritifs et bénéfiques pour notre corps. Ainsi, durant cette période estivale, nous n’avons pas à renoncer à savourer ces petits délices. Il existe de nombreuses façons de créer une collation saine.

 

Les types de tapas

 

Lorsqu’il s’agit de manger des tapas, toute une gamme de possibilités s’offre à nous. Il existe autant de recettes que de goûts. Pour concevoir un petit délice nutritif et sain, nous éviterons d’inclure dans notre recette toutes sortes d’aliments gras et de sauces. Au contraire, nous travaillerons avec des légumes frais, du poisson et des fruits de mer.

 

Voici quelques associations à tester chez vous :

 

  1. Tapas froides, faciles et saines

 

Moules en vinaigrette. Bien nettoyer 12 moules et les mettre dans une casserole avec de l’eau. Les laisser bouillir jusqu’à ce qu’elles s’ouvrent avec la vapeur. Lorsqu’elles sont ouvertes, les retirer et bien les égoutter. Couper ensuite 1 oignon et 2 poivrons en petits morceaux. Les ajouter aux moules froides avec un peu de sel, un peu d’huile d’olive et du vinaigre.

 

 

Mini toasts à l’avocat. Peler 1 avocat et le couper en petits dés. Laver 1 tomate et la couper en petits dés. Trancher plusieurs petites olives. Enfin, mélanger ces ingrédients et les déposer sur de petits toasts (ronds ou carrés).

 

 

Tomates farcies au guacamole. Couper le dessus de 2 tomates. À l’aide d’une cuillère, retirer délicatement la pulpe de l’intérieur en laissant la peau. Dans un bol moyen, écraser 1 avocat, ajouter la pulpe des tomates que nous avons préalablement enlevée. Ajouter également 1 oignon émincé, de la coriandre hachée, du jus de citron, de l’ail et du sel. Farcir les tomates de ce mélange et vos tomates sont prêtes.

 

 

Palourdes aux asperges vertes. Dans une poêle pocher 1 oignon et 1 gousse d’ail hachée. Une fois tendres, ajouter 250 grammes de palourdes et du persil finement haché. Dans une autre poêle, faire frire la moitié d’une botte d’asperges vertes coupées en morceaux. Lorsqu’elles sont tendres, les ajouter aux palourdes.

 

 

 

  1. Tapas créatives et saines

 

Oreillons d’abricot. Recouvrir 4 abricots (chacun d’eux) d’un peu de fromage bleu émietté. Saupoudrer de pistaches hachées et légèrement écrasées. Enfin, recouvrez d’un filet de miel.

 

Champignons à l’oignon. Emincer finement 1 oignon et le faire dorer. Nettoyer 300 grammes de champignons et les faire revenir avec un peu d’huile. Quand ils ont perdu toute l’eau, ajouter l’oignon, le sel et le poivre. Recouvrir les tranches avec les champignons. Vous pouvez les accompagner d’une tranche de pain complet, préalablement grillée.

 

 

 

Saumon fumé et radis. Couper plusieurs tranches de radis, qui serviront de lit ou d’assiette. Recouvrir chaque tranche de saumon fumé, d’une cuillère à soupe de crème à l’aneth et d’une petite branche d’aneth frais.

 

 

Brochette de tomate cerise et crevettes. Mettre un peu d’huile sur une plancha et faire dorer 24 crevettes. Laver et couper 2 tomates en deux. On peut assembler la brochette en alternant une crevette, un morceau de tomate et quelques petits oignons.

 

 

Pendant l’été, il est possible de continuer à bien manger sans avoir à se compliquer la vie dans la cuisine. Les options sont nombreuses et variées. Tout dépendra de notre désir de cuisiner, de nos goûts ou de ceux de nos convives et de nos préférences culinaires. Et, si nous le combinons avec de l’exercice régulier, les bienfaits pour notre organisme se multiplieront.

 

Sources :

 

  • Instituto Médico Europeo de la Obesidad (IMEO)
  • Eating Well