Le thé Rooibos est devenu l’un des substituts les plus appréciés du thé traditionnel, dû à son absence de caféine. Cette particularité en fait une infusion saine, comportant de nombreux avantages. Mais existe-t-il des contre-indications à sa consommation ?

 

Qu’est-ce que le thé rooibos ?

Le rooibos provient de l’Aspalathus linearis, un arbuste de la côte ouest de l’Afrique du Sud. Bien qu’il soit populairement connu sous le nom de thé, en réalité et d’un point de vue botanique, il n’en est pas un.

 

Cette boisson est devenue populaire dans les pays occidentaux car elle est riche en antioxydants et pauvre en caféine. Contrairement au thé vert et au thé noir, ce thé ne contient pas de catéchines, les principaux flavonoïdes de ces deux thés.

 

Les infusions digestives élaborées avec cette plante sont de couleur rougeâtre avec une légère saveur douce et fruitée. Sa préparation est similaire à celle de toute autre infusion : on ajoute une petite cuillerée de rooibos dans une théière et on laisse reposer pendant deux à cinq minutes. Ses feuilles sont très petites, le filtre doit donc avoir une maille très fine.

 

Les bienfaits du thé rooibos

  • Ne contient ni caféine ni théine. Cela signifie qu’il peut être consommé par les enfants, les femmes enceintes et les personnes souffrant d’hypertension.

 

  • Ne contient pas de calories : le thé rooibos ne contient presque pas de calories, il est donc parfait pour un régime de perte de poids et pour maintenir une bonne hydratation pendant l’été. Selon une étude publiée par le Centre national d’information sur la biotechnologie (NCBI), le thé rooibos peut également être bénéfique pour le contrôle du poids car il augmente les niveaux de leptine, une hormone qui aide à réguler l’ingestion d’aliments et envoie des signaux au corps pour lui indiquer qu’il a assez de nourriture.

 

  • Contient des antioxydants : le thé rooibos possède des composés qui peuvent prévenir la croissance tumorale et les processus de vieillissement, bien que les mécanismes spécifiques ne soient pas connus, comme en témoigne le Memorial Sloan-Kettering Cancer Center. Les antioxydants sont importants parce qu’ils empêchent les radicaux libres d’endommager les cellules de l’organisme.

 

  • Contient une grande quantité de minéraux : la présence de calcium et de fluor est élevée, ce qui aide à renforcer le système osseux.

 

  • C’est un digestif important : il peut aider les personnes souffrant de troubles intestinaux et digestifs, comme la diarrhée ou la constipation, et peut faire partie d’un régime dépuratif.

 

Bien que les effets du thé rooibos soient intéressants, ils ne sont pas scientifiquement prouvés car la plupart des bénéfices ont été démontrés in vitro, et non chez l’homme, comme son efficacité dans le traitement de l’acné, l’insomnie, le vieillissement, l’asthme ou le contrôle glycémique.

Les contre-indications du thé rooibos

Comme pour les avantages, les contre-indications ne sont pas tout à fait claires. À l’heure actuelle, selon le Memorial Sloan-Kettering Cancer Center les effet négatifs sont :

  • Il peut interagir avec certains médicaments : bien que la présence d’antioxydants soit bénéfique dans la plupart des cas, elle ne l’est pas pour ceux qui suivent une chimiothérapie, car elle peut réduire l’efficacité de certains médicaments de cette catégorie.

 

  • Il augmente les niveaux d’œstrogène : certains composés du thé rooibos ont des actions qui imitent l’hormone œstrogène. Par conséquent, les personnes atteintes d’un cancer hormonal, comme le cancer du sein, doivent être prudentes.

 

Le dosage approprié du thé rooibos dépend de facteurs tels que l’âge et l’état de santé général.

 

Avant toute chose, n’oubliez pas d’avoir une alimentation équilibrée et de pratiquer une activité physique pour améliorer votre santé et votre bien-être.

 

Sources :