Parfois, les personnes qui ont eu une infection virale, comme le COVID-19, ressentent de la fatigue une fois que l’infection initiale est passée. La gravité de la fatigue est différente pour chaque personne. Certaines personnes pourront vaquer à leurs occupations quotidiennes, mais auront une sensation de fatigue générale et constante. D’autres devront accepter leur nouvelle situation et apporter des changements dans leur vie.

 

Par le Dr Pedro L. González, spécialiste en médecine préventive et en santé publique et journaliste scientifique

 

La fatigue est un sentiment d’épuisement extrême qui vous interrompt ou vous empêche de mener à bien vos activités quotidiennes. Il ne s’agit pas d’une simple sensation de « fatigue », mais d’un phénomène complexe, comportant une série de facteurs physiques, cognitifs, neurologiques et émotionnels, qui peuvent être différents d’une personne à l’autre.

Les choses qui vous rafraîchissaient auparavant, comme dormir ou pratiquer une activité ou un passe-temps favori, ne semblent plus le faire. Certaines personnes décrivent la fatigue comme un « brouillard cérébral », des « batteries à plat » ou une « déconnexion ».

Prendre soin de soi fait partie intégrante de la survie à la fatigue et à de nombreux autres problèmes de santé. En prenant soin de soi de manière responsable, nous intégrons des habitudes saines dans notre vie et apprenons à connaître notre corps et la manière dont il réagit face aux défis.

Il existe de nombreuses actions que vous pouvez entreprendre pour gérer votre bien-être. Nous pouvons les regrouper en trois aspects : la santé physique, la régulation émotionnelle et la gestion des compétences de vie.

 

En ce qui concerne la santé physique

Pour prendre soin de soi, vous devez surveiller votre santé, gérer vos médicaments et leurs effets secondaires et, en fin de compte, prendre le contrôle de votre santé.

    • L’une des principales mesures que vous pouvez prendre est de surveiller votre état de santé général. Il est donc important de savoir ce qui est normal pour vous, afin de pouvoir en assurer le suivi et d’en rendre compte à votre équipe soignante lors de votre prochain rendez-vous :
      • Vos performances quotidiennes dans les fonctions physiques, sociales, émotionnelles et cognitives.
      • Le degré de fatigue, de douleur ou tout autre symptôme que vous pouvez avoir.
      • L’apparition ou l’aggravation de difficultés respiratoires, d’insomnie, de perte d’appétit, de constipation, de diarrhée et de difficultés financières.
    • Un excellent moyen de tenir un registre est de noter comment votre énergie, votre humeur, vos relations avec les autres, votre douleur et votre poids fluctuent au fil des jours ou des semaines. Il est utile de noter le jour et la circonstance où un symptôme apparaît ou s’aggrave. Si vous remarquez quelque chose d’inhabituel ou si vous avez des inquiétudes, n’attendez pas le prochain contrôle prévu.
    • Pour avoir une bonne qualité de vie, il est essentiel d’apprendre à gérer ses médicaments. En suivant scrupuleusement les instructions fournies par votre médecin, vous pourrez tirer le meilleur parti de chaque médicament.

 

Un guide pour se remettre de la fatigue post-COVID-19

 

Sur votre mode de vie

Le meilleur moyen de prendre sa santé en main est d’adopter un mode de vie sain. Il s’agit d’adopter un régime de type méditerranéen, avec beaucoup de fruits et de légumes et avec du poisson, de la viande blanche et des légumineuses comme principale source de protéines.

À cela, il faut ajouter la dose minimale d’activité physique quotidienne, ce qui ne signifie pas aller à la salle de sport, mais faire l’activité que notre niveau d’énergie nous permet, puis l’augmenter progressivement. Il peut s’agir de faire le ménage, d’emmener les enfants jouer au parc ou de marcher d’un bon pas.

La principale erreur des personnes fatiguées est de croire qu’une activité légère aggravera leur situation, mais c’est le contraire qui est vrai.

Il est également important de remettre votre vie sur les rails autant que possible en termes de relations, de questions financières et peut-être de travail et de voyage, ou de vos préoccupations spirituelles.

 

En ce qui concerne votre vie émotionnelle

Certaines personnes ont tendance à mettre leurs émotions de côté lorsqu’elles sont malades, puis, de temps à autre, elles ressurgissent. La tristesse, la colère ou la peur des événements et des suites de la maladie peuvent surgir.

Tous ces sentiments ont un sens. Vous venez de traverser une période difficile.

Il est essentiel de faire face à ces sentiments et d’apprendre à les gérer. Pour cela, la meilleure chose à faire est de prendre un repos actif, de faire des promenades dans la nature ou d’apprendre des techniques de méditation et de respiration méditative pour vous aider à gérer l’anxiété, le stress ou la mauvaise humeur.

 

Sources :

  • Symptômes de fatigue associés au COVID-19 chez les patients convalescents ou en voie de guérison ; revue systématique et méta-analyse. ann. behav. med. (2022) 56:219–234 https://doi.org/10.1093/abm/kaab081
  • Collège royal des ergothérapeutes. Comment gérer la fatigue post-virale après le COVID-19 Conseils pratiques pour les personnes qui ont récupéré à la maison
  • COVID-19 : Evaluation et prise en charge des adultes présentant des symptômes persistants après une maladie aiguë (« Long COVID”) Authors:Mark E Mikkelsen, MD, MSCEBenjamin Abramoff, MD, MSSection UptoDate